Bulletin Officiel

Référence : Bulletin officiel n°25 du 19 juin 2008
L’Education au Développement et à la Solidarité internationale est partie prenante de trois des sept composantes du
“socle commun de connaissances et de compétences”
que tous les jeunes doivent avoir acquis à l’issue de leur scolarité obligatoire (“la culture humaniste” ; “les compétences sociales et civiques” ; “l’autonomie et l’initiative”). Elle s’inscrit donc au cœur des missions de l’école et participe résolument de l’éducation à la citoyenneté.

Texte du B.O du 8 octobre 2009

Référence : Bulletin officiel n°37 du 8 octobre 2009

L’éducation au développement et à la solidarité internationale vise à donner aux jeunes des clés de compréhension des déséquilibres mondiaux et à encourager leur réflexion sur les moyens de réduire la pauvreté et les inégalités. Elle participe à l’éducation au développement durable, en contribuant à la compréhension des interdépendances environnementales, économiques, sociales et culturelles à l’échelle mondiale.À ce titre, l’éducation au développement et à la solidarité internationale peut s’appuyer sur les savoirs fondamentaux dispensés à l’école, au collège et dans les voies générale, technologique et professionnelle du lycée. Dans le socle commun de connaissances et de compétences, la connaissance de la mondialisation, des inégalités et des interdépendances dans le monde est un des éléments de compréhension de l’unité et de la complexité du monde. Au sein des compétences sociales et civiques, la solidarité et la prise en compte des personnes en difficulté, en France et dans le monde, sont mentionnées parmi les attitudes qui fondent la vie en société.

En complément des enseignements obligatoires, l’éducation au développement et à la solidarité internationale peut s’appuyer sur des actions éducatives et des projets de coopération internationale, propices à développer l’engagement, l’autonomie et l’initiative des élèves. Inscrits dans les projets d’école ou d’établissement, ces actions et projets pourront être menés avec le concours de partenaires extérieurs.

L’école agit !